mardi 2 décembre 2008

Dernière mise à jour des horaires au 14 décembre 2008

Les trains au départ et arrivée Paris gare de Lyon, qui s'arretent à toutes les gares et n'ont pas de correspondance pour Auxerre n'ont pas été repris sur nos tableaux


10 commentaires:

D. Doppler a dit…

Pour un collégien, un lycéen, un étudiant, un apprenti ou un travailleur qui effectue un trajet quotidien pour aller étudier ou travailler, l’allongment d’une minute d’un seul trajet représente l’équivalent de 1 journée de RTT par an.

J’ose espérer que les derniers défenseurs de la semaine de 35 heures qui ont décidé au conseil régional et dans les communes gares des horaires Auxerre-Joigny-Paris en heures de pointe auront pris leur décision en toute connaissance de cause.

1 minute x 2 trajets par jour = 2 minutes
2 minutes x 210 jours ouvrés = 420 minutes
420 minutes / 60 = 7 heures
7 heures = 1 jounée d’une semaine de 35 heures.

Le train au départ d’Auxerre à 6 h 23 qui arrivait à Paris à 7 h 59 avait un trajet d’une duurée de 1 h 36.

Le train qui devait partir d’Auxerre à 6 h 00 et qui arrivait à Paris à 7h45 aurait eu une durée de trajet de 1 h 45 soit un allongement de 9 minutes par trajet.

Il serait question de rallonger encore de 5 minutes pour un changement à Migennes pour on ne sait quelle raison intervenue brusquement * ?

De qui se moque-t-on ?

Il doit y avoir confusion chez les décideurs publics et ceux qui les souitennent qui probablement ne prennent jamais le train ou alors trois fois par an en heures creuses entre les deux notions ATT et RTT :

Alongement du Temps de Trajet

et

Réduction du Temps de Transport.

Bien à vous.

D. Doppler

* Au final, le principal “train migrant” Auxerre-Paris en heures de pointe partira d’Auxerre à 5h56 et arrivera à Paris à 7h44 soit un trajet en 1h48 et donc un allongement de 12 minutes.

Mais pour le maire d’Auxerre, cela n’est pas grave car dans l’Yonne républicaine du 28 octobre 2008″ il déclare :

“La cinquantaine de personnes qui se rendent chaque jour à Paris pour travailer devront se lever une trentaine de minutes plus tôt”.

Il ajoute :

“Il n’y avait pas de moyen de faire autrement. C’était le prix à payer pour une amélioration générale”

Mais au fait, le prix à payer “à qui” , “par qui” et “pour qui” ?

http://meyroune.elunet.fr/index.php/feed/rss2/comments/14337

D. Doppler a dit…

A la recherche de la part de “vérité” dans les affirmations relatives à l’offre ferroviaire Paris-Auxerre en “période de pointe” à compter du 14 décembre 2008.
Le cadencement des TER sur le nord de la Bourgogne entre en vigueur demain 14 décembre 2008. Dans les faits, les usagers prendront la mesure des nouveaux horaires lundi, mais déjà un certain nombre râle, estimant les horaires inappropriés.

Toutefois, les “chers abonnés” SNCF et TER Bourgogne ont reçu un courrier non daté dans la semaine précédente leur annonçant qu’un train corail, à la place d’un “Autorail Grande capacité”, assurera la liaison Auxerre 5H57 - Paris 7h43, offrant ainsi davantage de places et que cette liaison nécessitera une correspondance à Laroche pour les auxerrois (correspondance en 5 minutes sur le même quai).

Les signataires du courier, le président du conseil régional de Bourgogne, Sénateur de la Côte d’or et le directeur de la région SNCF Bourgogne Franche-Comté indiquent en outre que ce dernier aménagement a pu être envisagé car il a été souhaité par les vayageurs après une large concertation sur le projet.

L’Yonne Républicaine du 13 décembre 2008 nous informe que la présidente du comité auxerrois pour l’amélioration des dessertes ferroviaires (CAPAD) se félicite globalement du nouveau cadencement lancé par la SNCF.

Maintenant nous savons ou pour le moins nous avons la confirmation de la réponse à la question ”par qui”, “avec qui” et “pour qui” les nouveaux horaires ont-ils été négociés !

Aussi, je souhaiterai, dans la mesure du possible, disposer des conseils des “décideurs de tous horizons qui ont contribué à la conception du cadencement 2008″ concernant les horaires que je dois négocier avec mon employeur à la date anniversaire de mon contrat fixée le 17 décembre de chaque année.

I- Jusqu’à aujourd’hui les paramètres sont les suivants :

- plage horaire HT (hors transports) de 7h30 entre 8h30 et 16h00

- journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 6h29 à 18h11 soit 11h42

- le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs est de 3h08

- dont deux trajets en 1h36 le matin et 1h32 le soir

II- Pour l’avenir il semble que je ne dispose que trois options, sauf erreur d’analyse “polytechnique” :

Option 1 :

- maintenir la plage horaire HT (hors transports) de 7h30 y compris pause repas entre 8h30 et 16h00,

- journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 5h56 à 19h14 soit plus 1 heure 38

- le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs serait de 3h49 soit plus 41 minutes

- dont un trajet en 2 heures et une minute le soir au retour à 17h13 de l’ancien trajet en 1h32 le soir ?

Option 2 :

- réduire la plage horaire HT (hors transports) à 7h15 entre 9h15 et 16h30 soit 15 minutes pose repas, impossible !

- journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 6h50 à 19h14 soit plus 42 minutes

- le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs serait de 3h49 soit plus 46 minutes

- dont un trajet en 2 heures et une minute le soir à 17h13 en lieu et place de l’ancien trajet en 1h32 le soir ?

Option 3 :

- allonger la plage horaire HT (hors transports) à 8h15 entre 9h15 et 17h30 soit 45 minutes inutiles !

- journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 6h50 à 19h58 soit plus 1 heure et 26 minutes

- le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs serait de 3h38 soit plus 30 minutes minutes

- dont deux trajets en 1h53 le matin et 1h45 le soir

en lieu et place des deux trajets en 1h36 le matin et 1h32 le soir.

Devant ce constat, vous comprendrez que je sois très “songeur” quand je lis les affirmations suivantes dans le courrier du présisdent du Conseil régional non daté de début décembre 2008 adressé à ses “chers abonnés” :

- une nouvelle offre plus étoffée ?

- des départs plus réguliers à des horaires identiques ?

- des départs plus réguliers à toutes les heures sur l’axe Auxerre-Paris ?

- un train toutes les heures vers Paris au départ des principales gares de la ligne ?

Aussi, je recherche toujours la part de “vérité” ( ou l’invserse c’est à dire la part de non-vérité” ) dans l’application des affirmations précédentes à l’offre Paris-Auxerre en ”période de pointe”.

Idem pour l’offre Auxerre-Paris en ”période de pointe”.

Très respectueusement.


D. Doppler

capad a dit…

Si nous nous réjouissons d'avoir plus de trains au départ d'Auxerre, nous avons toujours déploré la dégradation de l'offre dans les périodes de pointe.
Depuis la diffusion des projets d'horaires cadencés, nous sommes en liaison constante avec la Région Bourgogne pour essayer de les améliorer .
Les personnes qui voyagent dans les heures creuses ne le font pas forcément pour leur loisir. Il y a ceux qui vont à des réunions ou RV en fin de matinée ou début d'après midi. il y a ceux qui vont prendre une correspondance de train à Paris, des avions, il y a ceux qui vont garder des enfants, des malades, etc..

Annette Labatut, pour le CAPAD

D. Doppler a dit…

Auxerre le 14 décembre 2008,

Lettre ouverte

à

Monsieur le maire de la ville d’Auxerre,

Monsieur le président de la Communauté de l’auxerrois,

Monsieur le vice-président du Conseil regional de Bourgogne,

Monsieur le président de la commission des transports du Conseil régional de Bourgogne

Monsieur le président du Conseil régional de Bourgogne,

Monsieur le Sénateur de la Côte-d’Or,

Monsieur le directeur de la région SNCF Bourgogne Franche-Comté.



1 train chaque heure entre Auxerre et Paris ? que nenni !

—> il n’y aucun train au départ d’Auxerre dans la tranche horaire de pointe 7h !

—> il n’y a aucun train qui arrive à Auxerre dans la tranche horaire de pointe 18h !

—> il n’y a aucun train qui arrive à Auxerre dans la tranche horaire de 20h !

5 trains pour Paris entre 5h et 9h ? que nenni !

—> seuls 3 trains arrivent à Paris entre 6h et 9h , à 6h43, 7h43 et 8h43 !

5 trains pour Auxerre entre 16h et 20h30 ? que nenni !

—> seuls 3 trains arrivent à Auxerre à 17h53, 19h14 et 19h58 !

1h35 pour les trains les plus rapides entre 5h et 9h et 16h et 22h30 ? que nenni !

—> le premier train en 1h35 qui arrive à Paris à 9h44 est donc inutilisable par les étudiants et travailleurs migrants “pendulaires quotidiens ou heddomadaires du lundi matin”;

—> les deux derniers trains en 1h33 qui arrivent à Auxerre à 15h53 et 21h53, c’est à dire en dehors des heures de pointe sont donc inutilisables par les “chers abonnés” étudiants et travailleurs migrants quotidiens ou hebdomadaires du vendredi soir !

Aussi, afin de tenter de réablir “la vérité” des slogans à caractère publicitaire largement diffusés ici ou là par tous moyens, je vous remercie par avance de bien vouloir m’indiquer les obstacles qui s’opposeraient à la mise en oeuvre des trois services “Intercités cadencés” en “heure de pointe” avec une durée de trajet en 1h35 minutes suivants :

- un service ayant pour origine Auxerre à 6h09 et destination Paris à 7h44 ;

- un service ayant pour origine Auxerre à 7h09 et destination Paris à 8h44 ;

- un service ayant pour origine Paris à 17h20 et destination Auxerre à 18h53 ;

En contrepartie :

- le service “inutile” bricolé dans l’urgence d’une durée de trajet de 1h48 au départ d’Auxerre à 5h56 et arrivée à Paris à 7h46 serait rendu au STIF et transformé en service “Transilien prolongé” de Sens à Paris.

- le service “inutile” d’une durée de trajet inimaginable en 2009 de 2 heures et 1 minute pour une distance de 175 kilomètres serait rendu au STIF et tranformé en service “Transilien prolongé” de Paris à Sens.

L’objectif vise :

1- à titre principal, au rétablissement de la “vérité” des slogans à caractère publicitaire “très approxiamatif” sérigraphiés à grand frais sur certaines rames TER Bourgogne de type AGC circulant entre Paris et Auxerre,

2- ensuite, au maintien d’un temps de trajet “raisonnable” pour des abonnés “pendulaires quotidiens ou heddomadaires” domicile-étude ou domicile travail,

3- et enfin, accessoirement, à revenir aux principes qui avaient fondé la décision prise en 2000 de faire circuler les TRAM-TRAIN de type automoteurs entre le “Morvan” , le “Centre Yonne” et Paris avec un objectif d’une durée de trajet de 1h30 soit la vitesse horaire somme toute modeste de 110 kilomètres par heure à l’époque où certaines régions comme la région de Bretagne font circuler des TER AGV à 220 km/h !

J’ajouterai que pour pour effectuer des trajets quotidiens depuis 12 ans, et conformément au diagnostic convenu à l’époque avec le président du conseil régional, le directeur régional SNCF et le directeur des transports de la région, lors du voyage inaugural du premier automoteur XTER 72500 en 2002, qu’il semble acquis entre “techniciens” qu’une seule rame tricaisses ou quadricaisses qui desservirait les seules gares du Morvan et de la Puisaye ( Joigny, Migennes, Auxerre, Avallon, Clamecy et Corbigny) serait bien rempli aux heures de pointe du matin et du soir.

Il convient en effet d’observer (1) que Joigny est la gare de la Puisaye et que (2) Migennes n’est pas la gare d’Auxerre, malgré la volonté affirmée chaque début d’année lors des discours de voeux des élus de la Communauté urbaine du migennois qui demandent toujours la mise à quatre voies de l’ancienne route natinale 6 entre Apoigny et Migennes au bénéfice … des auxerrois !

A cet égard, la mise à l’essai de “Navettes” par CAR Auxerre-Migennes pour deux des relations départ Auxerre à 14h44 et départ Paris à 13h20 constitue un signal que les “usagers” qui manifestent un intérêt pour le dossier, c’est à dire ceux qui utilisent le train au moins une fois par an pour se rendre aux comités de ligne tenus dans l’Yonne auront très vite compris.

Respectuesusement.

D. Doppler
89000 Auxerre

Abonné forfait SNCF
valable sur ligne clasique
sur un trajet Auxerre-Paris
quotidien depuis 12 ans

D. Doppler a dit…

Ca va cadencer - n° 1

J' ai effectué mon premier trajet cadencé le mardi 16 décembre 2008.

J'ai payé le prix de l'amélioration générale et je me suis donc levé 27 minutes plus tôt, soit une grosse vingtaine de minutes comme y disent dans
le journal !

Et là, bingo !

J'ai déjà gagné un billet de retard de 20 minutes !

En fait le train 891150 est arrivé avec une quinzaine de minutes de retard, soit exactement à la même heure que le train équivalent du service 2008.

Y parait qu'il y avait des "difficultés de circulation" ?

Le soir, en revanche, j'étais très content, pile poil à l'heure après un trajet de 2 heures !

Je suis arrivé à Auxerre à 19h14 soit une heure après l'heure du train équivalent du service 2008 !

Il faut dire qu'avec 13 minutes de correspondance à Migennes, il y aura du "mou", comme y disent dans le jargon, pour absorber les "difficultés de circulation" !

Bonne journée.

D. Doppler
Usagé cadencé.

D. Doppler a dit…

Ca va cadencer - n° 2

Madame la directrice de la ligne TER Nord-Bourgogne,

J' ai effectué mon second trajet cadencé le mercredi 17 décembre 2008.

J'ai commencé par mettre une seconde fois dans la tire-lire le prix à payer pour l'amélioration générale et je me suis donc encore levé 27 minutes plus tôt, soit une "petite demi-heure" pour corriger l'approximation ce qui se lit dans le journallocal!

Et là, bingo !

Le train 891150 est arrivé à quai en gare de Paris à 7h53 pour 7h45 prévu soit 8 nouvelles minutes de retard.

Je vous prie donc de bien vouloir me confirmer ce ce train sera bien comptablisé comme en retard de plus de 5 minutes dans les calculs des différents taux de régularité, le taux global, mais également les taux par lignes et les taux pour "trains migrants" ?

A ce soir pour de nouvelles aventures ... !

Bonne journée.

D. Doppler
Usagé cadencé agacé.

D. Doppler a dit…

Madame la directrice de la ligne TER Nord-Bourgogne,

J' ai effectué mon troisième trajet cadencé le jeudi 18 décembre 2008.

J'ai commencé par mettre une troisième fois dans la tire-lire le prix à
payer pour l'amélioration générale et je me suis donc encore levé 27 minutes
plus
tôt, soit une "petite demi-heure" pour corriger l'approximation ce qui se
lit dans le journal local !

Et là, j'ai rien gagné à l'arrivée, le train était à l"heure !

Cependant au retour, persévérant, j'ai recommencé à mettre le prix à payer
pour l'amélioration générale et j'ai donc "glandouillé" 33 minutes en gare
de Paris-Bercy pour attendre le train 891025 de 17h13. Avant, le train
équivalent que j'empruntait, et je n'étais pas seul dans ce trains à 7 ou 8
caisses ACG bien pleines, partait à 16h39 !

Au cumul j'aurai donc mis pile-poil 60 minutes soit une heure de mon temps
"familial et social" dans la tire-lire aujourd'hui !

Et là, super bingo !

Le train 891025 est arrivé à Migennes à 19h03 soit avec 20 minutes de retard
et à Auxerre à 19h24 soit 10 minutes de retard !

Je vous prie donc de bien vouloir me confirmer ce train 891025 sera bien
comptabilisé comme en retard de plus de 5 minutes dans les calculs des
différents taux de régularité, le taux global, mais également les taux par
lignes et les taux pour "trains migrants" ?

Mais de tout inconvéninet il convient de tirer un avantage : nous savons
maintenant à quoi servent les 13 minutes de "temps de stationnement un peu
plus long que les 5 minutes habituelles" à Migennes : elles servent tou
simplement à transformer 20 minutes de retard à Migennes en "seulement" 10
minutes de retard à Auxerre !

C'est une grande victoire** que personne parmi les 2000 abonnés SNCF et Ter
Bourgogne icaunais ne souhaite voler à celles et ceux qui l'ont remportée !

A lundi pour de nouvelles aventures ... !

Bonne journée.

D. Doppler
Usagé cadencé, agacé et fatigué

** Pour la référence à "l'énorme progrès " et à "la victoire" voir la rubrique "Temps fort" de L'Yonne républicaine du 28 octobre 2008.

D. Doppler a dit…

Bonjour,

Mille excuses, mais il semble nécessaire de maintenir la cadence ... des
commentaires et avis !

**
*

Tentative pour un bilan des trains dits "migrants" Auxerre-Paris avant et
après la victoire du cadencement
20 décembre 2008

La délégation TER Bourgogne de la SNCF confirme aux pendulaires icaunais que
les "trains migrants" désignent les trains ayant un départ dans la tranche
6h-9h ou ayant une arrivée dans la tranche 16h-19h.

Voici donc un projet de bilan des trains "migrants" Auxerre-Paris avant et
après la victoire du cadencement !

I- Trains du matin compatibles avec une arrivée au travail avant 9h30 inclus
30 minutes « gare à porte ».

rappel : les trains migrants désignent les trains ayant un départ dans la
tranche 6h-9h

I-1 Avant la victoire :

5h46 7h41 1h55 *matinal hors horaire de pointe pour mémoire
6h23 7h59 1h36 migrant
7h10 8h45 1h45 migrant

Deux trains migrants ( 1 par heure) avec un temps de trajet compris entre
1h36 et 1h45
*Un train matinal mais utilisable avec un temps de trajet de 1h55

I-2 Après la victoire :

5h56 7h44 1h48 *matinal hors horaire de pointe pour mémoire
6h50 8h43 1h53 migrant
8h09 9h44 1h35 ** migrant tardif inutile car incompatible avec une arrivée
travail avant 9h30

Un seul train migrant départ avant 7h avec un temps de trajet de 1h53
*Un train matinal mais utilisable avec un temps de trajet de 1h48
**Un train migrant tardif inutile car incompatible avec une arrivée au
travail avant 9h30 inclus 30 minutes « gare à porte »

II- Trains compatibles avec un départ du travail à 16h inclus 30 minutes «
porte à gare »

rappel : les trains migrants désignent les trains ayant une arrivée dans la
tranche 16h-19h.

II-1 Avant la victoire

16h39 18h16 1h37 migrant
17h37 19h20 1h43 migrant
18h37 20h19 1h42 *tardif hors heure de pointe pour mémoire
19h42 21h32 1h50 *tardif hors heure de pointe pour mémoire

Deux trains migrants (1 par heure) avec un temps de trajet maximal de 1h43
*Deux trains tardifs mais utilisables avec un temps de trajet maximal de
1h50

II-2 Après la victoire

16h13 17h53 1h40 **migrant inutile car incompatible avec un départ du lieu
de travail àprès 16h
17h13 19h14 2h01 migrant
18h13 19h58 1h45 migrant
19h13 21h14 2h01 *tardif hors heure de point pour mémoire

Suppression du train migrant dans la tranche 18h
Deux trains migrants arrivée dans la seule tranche 19h dont 1 train avec un
temps de trajet 2h01
*Un train tardif mais utilisable avec un temps de trajet de 2h01
**Un train migrant inutile car incompatible avec un départ du travail après
16h inclus 30 minutes « gare à porte »

**
*

Certains diront que le bilan est positif et constitue "un énorme progrès",
nous les classerons plutôt dans la catégorie édiles et "élus référents
transports" pour leur circonscription ?

D'autres y verrons une régression sociale avec une amplitude TTT (temps de
travail plus transport) allongée de une heure ou plus, nous les classerons
plutôt dans la catégories "usagers abonnés" dits pendulaires ?

Chacun est libre de voir midi à sa porte !

Merci pour vos commentaires sur la nature du "bilan" selon que :

- vous ne preniez jamais le train ?
- vous soyez client occasionnel TER Bourgogne ?
- vous soyez usager abonné SNCF ou TER Bourgogne ?

D. Doppler

nb : il convient d'observer que, bien évidemment, le bilan peut être analysé
totalement différemment pour chacune des relations vers Paris au départ des
prinipaux bassins d'emploi ou zones urbaines icaunaises : Avallon-Paris,
Tonnerre-Paris, Migennes-Paris, Joigny-Paris, Sens-Paris, Montereau-Paris et
enfin Melun-Paris.

D. Doppler a dit…

Points de vue …
28 décembre 2008
Lu, ou plutôt en relu suite à une seconde publication en deux mois, dans la rubrique courrier les lecteurs de l’ Yonne républicaine du 19 décembre 2008 :

- début fac similé -

La critique est facile, faire est plus difficile.

Le conseil régional de Bourgogne et son président M. François Patriat ont réussi à faciliter les relations entre la Bourgogne et la capitale avec la SNCF.

Un train rapide circule chaque heure.

C’est une amélioration pour les usagers. L’arrivée à Paris se fait à la petite gare de Bercy qui est à dimension humaine? Cette gare est actuellement en travaux et souvent ouverte à tous vents et il faut un peu de patience. les commerçants du quartier ne demandent pas mieux que d’accueillir les voyageurs. Quant à la ligne de métro 14, il suffit de faire une soixantaine de mètres de plus à pied pour trouver l’entrée principale de la station Bercy.

Les trains rapides sont plus confortables que certains anciens omnibus qu’il fallait parfois emprunter. Et ils réduisent le temps de trajet, ce qui n’est pas négligeable.

Quand les élus font de bonnes choses il faut savoir le reconnaître et positiver.

Gérard Wolf, Paron

- fin fac similé -

Question : en cette période, à quelle adresse convient-il de faire parvenir des dons ?

**
*

Lu dans la rubrique courrier les lecteurs de l’ Yonne républicaine du 24 décembre 2008 :

- début fac similé -

Sur la mauvaise voie

Au nom sacré du “cadencement” et à grand renfort de publicité, la SNCF a mis en place un train toutes les heures pour rallier notre département à la capitale. On fait mine de minimiser les conséquences pour les usagers, pour lesquels on a retiré deux trains le matin pour aller travailler tous les jours ouvrés de Tonnerre à Paris. D’ailleurs, c’est bien mieux à l’ensemble des usagers de s’adapter aux nouveaux horaires … et aux suppressions de trains. Alors, on se réveille plus tôt, on emmène les enfants plus tôt chez les nounous.

Ce mardi matin, au deuxième jour de mise en place du cadencement à Tonnerre, le train n’est pas passé. Alors on a attendu le train suivant, qui passe normalement une heure après. Il est arrivé avec seulement dix minutes de retard. Arrivé à Migennes, la correspondance pour Paris n’a pas attendu, les usagers qui n’ont pas couru (tant pis pour ceux qui ont des cannes).

Il fau s’adapter à ces nouveaux services, à la modernité.

Pendant ce temps, on parle garde des enfants, et quand on a la chance d’avoir un patron conciliant, l’on doit rattraper les heures que nous avons manquées au travail. Alors, s’il vous plait, Messieurs les décideurs, dans la mise en place du cadencement, soyez à l’écoute des clients.

Mettez-nous les trains qui sont utiles et du matériel fonctionnel.

C’est tout, nous ne demandons rien d’autre.

Benoît Lemoigne
Tonnerre

- fin fac similé -

Question : M. Lemoigne de Tonnerre parle-t-il de la même chose que M. Wolf de Paron ?

D. Doppler a dit…

A propos de l’engagement horaire garanti régional Bourgogne 2009 :

http://ter.migennes.com/

A propos de la mise en oeuvre en 2009 du dialogue social et de la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs

http://ddoppler.blog.lemonde.fr/

Bonne année 2009 !